Non à la surveillance des assuré-e-s !

Non à la surveillance des assuré-e-s !

Les riches planquent illégalement des milliards de francs par an pour ne pas devoir rendre à la collectivité l’argent qu’ils lui ont pompé. Pour permettre à leurs clients de bafouer la loi, les partis de droite ont rendu le système financier totalement opaque et l’État quasi impuissant à combattre cette fraude colossale. Mais il faut aussi détourner l’attention de la population en focalisant son attention sur un type de fraude mille fois moins néfaste pour les caisses publiques, causé par des gens du commun : la fraude aux assurances sociales. Diviser pour mieux laisser piller : c’est ce que la droite fait avec succès depuis longtemps. La loi révisée sur la surveillance des assurés que nous combattons aujourd’hui par référendum donne aux assurances sociales, publiques comme privées, des moyens supérieurs à ceux de la police pour harceler ceux qu’elles prétendent soupçonner de fraude. Cette loi touche donc tous les assurés, honnêtes ou pas, et est digne d’un régime totalitaire. Ne nous laissons pas duper par les riches et ceux qui les protègent, ne nous laissons pas consciemment priver de nos droits fondamentaux !

Plus d’infos sur : https://www.facebook.com/Non-%C3%A0-lespionnage-des-assur%C3%A9es-Gen%C3%A8ve-564427913926794/
https://non-surveillance-assurances.ch/

admin

Laisser un commentaire