Non à l’initiative “Contre les juges étrangers”

Non à l’initiative “Contre les juges étrangers”

La Jeunesse Socialiste Genevoise appelle à voter Non à l’initiative UDC “pour l’autodétermination”. Cette initiative populaire vise à inscrire la primauté du droit suisse sur le droit international dans la constitution.
Si les partis bourgeois (PLR, PDC) combattent cette initiative avec des arguments moraux autour de la prétendue “tradition humanitaire” de la Suisse, ou des dangers qu’un Oui pourrait créer en ce qui concerne les exportations des entreprises Suisses, notre critique relève plutôt de la caractérisation de ce qu’est l’UDC en tant que parti. Il est clair que les Droits Humains doivent être défendus. Ils peuvent, dans certains cas précis, protéger les travailleurs contre les attaques des patrons. Mais nous voulons ici plutôt poser la question de pourquoi l’UDC lance cet initiative.
L’UDC est un parti dirigé par des propriétaires d’entreprises, des rentiers très riches, mais qui, contrairement au PLR, se tourne vers les travailleurs suisses pour gagner des sièges et défendre les intérêts des nantis. Ainsi, ce que l’UDC recherche c’est une alliance entre les travailleurs suisses et les capitalistes suisses. Mais ces deux groupes sont fondamentalement opposés dans leur intérêts. Les capitalistes suisses doivent produire de moins en moins cher pour faire du profit alors que les travailleurs, eux, doivent se battre contre ces même capitalistes pour obtenir de meilleures conditions de travail.
Pour créer cette “alliance”, l’UDC crée des épouvantails qu’elle accuse de tous les maux du peuple suisse Comme le seul lien entre capitalistes et travailleurs suisses est finalement de posséder un passeport rouge à croix blanchem alors la cible de l’UDC est généralement “le travailleur étranger” : Les musulmans avec l’initiative des minarets, les européens avec l’immigration de masse et aujourd’hui, les juges étrangers avec l’initiative d’autodétermination.
Pourtant, les intérêts de travailleurs suisses sont plus proches de ceux des travailleurs étrangers que de ceux des capitalistes suisses. De ce fait, votons tous et toutes NON le 25 Septembre pour signifier à l’UDC que sa stratégie malhonnête et opportuniste de fonctionne plus ! Non à l’initiative d’autodétermination !
admin

Laisser un commentaire