Initiative 1 :12 : rien ne sera plus pareil

43%…

C’est la partie de la population genevoise qui a dit OUI à l’Initiative 1:12. C’est le pourcentage de Genevois et Genevoises qui ont bravé la peur martelée depuis des semaines par le camp du non. Ce camps qui a utilisé tous les stratagèmes possibles pour pour que les abus salariaux puissent continuer en toute impunité au sein de la Confédération. Avec une initiative qualifiée avec erreur d’étatiste par ses opposants, il fallait être courageux et déterminé pour glisser un OUI dimanche 24 Novembre.

Mais la campagne de cette initiative a montré qu’une jeunesse s’est levée, s’est éveillée, pour dire stop aux abus du système actuel. Une jeunesse qui refuse les abus des puissants, une jeunesse que l’on décrit blasée, sans aspiration pour l’avenir dans plusieurs médias. Cette jeunesse sait critiquer mais surtout proposer une initiative pour améliorer l’ensemble du système pour avancer vers plus d’équité. Et il ne s’agit pas que de la jeunesse, mais d’une partie non négligeable de la Suisse, car 35% du peuple suisse qui vote OUI ce n’est pas rien. Nombreux sont les opposants qui décrivaient les initiants comme des idéalistes utopiques… Nous doutons grandement que 35% de la population suisse vivent dans l’utopie !

Durant la campagne, nos opposants ont reconnu les uns après les autres que ces salaires étaient effectivement abusifs, mais que nous ne proposions pas la bonne solution. La campagne terminée, nous attendons avec impatience de voir une loi naître au parlement pour limiter ces abus avec la bonne solution.

Pour la JSG
Brice Touilloux, secrétaire de la Jeunesse Socialiste Genevoise
079 943 13 59

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *